CASERUS Emile dit Ti Emile

Publié le 13 décembre 2006 dans Acteurs du Bèlè

Grand maître du bele, compositeur, chanteur et danseur au talent inegale.

Leader du groupe les Foulards Jaunes, professeur et formateur de danse bèlè, il est le fils de la célèbre Victoire SAINT-ANGE .
Il fut ouvrier dans les plantations agricole samaritaine dès son plus jeune âge afin d’aider sa mère à élever ses 8 frères et sœurs. L’effort , le travail et les sacrifices, furent son lot toute sa vie. Mais il y a le bèlè qui le cueille au berceau et naturellement il pousse dans l’entourage des plus grands.

Plus tard, il devient le leader d’un groupe qui déchaîne systématiquement l’enthousiasme des foules lors des fêtes patronales. Ti Emile va être alors remarqué par Anca Bertrant et Aimé Césaire qui vont lui permettre de dépasser les limites de Sainte Marie. Arrivé à Fort-de-France, il sera l’invité du festival culturel en 1967 et c’est la première fois qu’un groupe de musiciens bèlè se produit dans la capitale. Par la suite , il fera découvrir le bèlè aux jeunes générations, au Pitt de Dillon, qui lui doivent aujourd’hui reconnaissance et respect.

Son nom est sur les lèvres de tous les anciens. Jean ANNETTE est celui qui aurait inspiré la vocation de Féfé MAROLANY et de bien d’autres Maîtres du bèlè.

Il n’y a plus personne pour dire de qui ce don lui venait ni comment il lui avait été transmis. Mais on sait qu’il fut un grand parmi les grands et qu’il format des grands, tel que Appollon VALLADE, 82 ans, le doyen des tambouyé martiniquais.

 

Une réponse à CASERUS Emile dit Ti Emile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>